Des voies souterraines pour le transport des eaux usées:

Des voies souterraines de transport des sources d’énergie, de circulation des ruissellements d’eau issus de pluies, de personnes et de biens sont creusées pour libérer les voies aériennes bondées, particulièrement dans les cités cosmopolites. Ces infrastructures portent le nom d’excavations et de voies de métro, et sont aménagées selon les règles de l’art qui en rendent l’exploitation possible et aisée.

Une excavation destinée à la circulation des eaux de pluies et des rebuts de l’industrie :

Elle est étroite et ce prototype est reproduit dans toute la localité dont il entoure les rues, afin de la libérer des inondations à la suite de déversements successifs, pendant la saison pluviale et hivernale. Les eaux sont directement entraînées dans ces issues quelle que soit l’intensité avec laquelle elles sont précipitées, et ces drains sont aménagés de telle sorte qu’ils assurent la collecte de toutes les ruelles et résidences, pour qu’il n’y ait pas de stagnation à redouter.

Les eaux usées de l’industrie qui relèvent des traitements chimiques effectués dans ces laboratoires y sont refoulées, car c’est un moyen de s’en débarrasser sans causer de dommages aux communautés, étant donné que ces conduits sont fermés, et les populations ne risquent pas d’entrer en contact avec ces rebuts, ni de les inhaler.

Une excavation aménagée comme une voie de métro :

Elle est aménagée sous la direction d’un entrepreneur des travaux publics spécialisé dans cette branche d’activité, avec une expérience lui permettant de superviser les travaux et de livrer un ouvrage solide, qui ne risque pas de s’effondrer à cause d’une défaillance technique. Cette voie est délimitée sur les côtés par du béton armé qui soutient les murs, tandis que des rails sont placés au centre pour servir de base de circulation du métro. Certaines stations sont surmontées d’un étage, ce qui suppose une structure plus solide, pour supporter le trafic simultané de deux poids lourds, dont les mouvements sont constants au fil des années.

Un système d’éclairage permet de se repérer dans ces sous-sols où des milliers de personnes circulent à longueur de journée, et l’on peut se rendre compte que les intempéries ne s’infiltrent pas dans ces édifices souterrains.

L’aménagement de telles voies relève de la compétence des autorités publiques agissant dans des circonscriptions par le biais des municipalités, qui réalisent des infrastructures nécessaires à l’épanouissement des communautés et au développement de la nation tout entière. Ces services sont donc fournis grâce à des prélèvements opérés sur les revenus du contribuable, représenté par les employés et les employeurs de nettoyage égout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois × 9 =